Vos questions sont entre de bonnes mains

Protéinurie grossesse

Partager
Envoyer par email

La recherche de protéinurie se fait tous les mois lors de la grossesse et a pour but de dépister une maladie qui peut être grave pour la maman et le bébé : la toxémie gravidique.

Qu'est-ce qu'une protéinurie ?

La protéinurie correspond à la présence de protéines dans les urines.

La quantité de protéines dans les urines est normalement très faible (inférieur à 50 mg/24 heures), aussi on a tendance à dire qu'à l'état normal il n'y a pas de protéinurie.

La protéinurie était autrefois appelée albuminurie :

  • L'albumine est une grosse protéine présente dans le sang mais qui habituellement ne se trouve pas dans les urines car son volume l'empêche de passer à travers le filtre du rein.
  • Lorsque le rein souffre, par exemple si la tension dans les vaisseaux est trop élevée, il peut laisser passer des protéines dont l'albumine qu'on retrouve alors dans les urines.

Protéinurie grossesse : recherche systématique tous les mois

La protéinurie est recherchée systématiquement tous les mois lors de la grossesse. Cette recherche se fait sur les urines du matin en même temps que la recherche de glycosurie.

La présence de protéines dans les urines d'une femme enceinte peut être un signe de toxémie gravidique.

Lorsqu'une analyse de protéinurie est positive, le médecin demande souvent un recontrôle de l'analyse associé à une prise de sang, et la maman doit être examinée notamment pour mesurer la tension artérielle et vérifier l'absence d'oedèmes. Il est possible que la maman soit hospitalisée pour bilan et surveillance.

La toxémie gravidique

La toxémie gravidique est une maladie rénale avec une hypertension artérielle survenant lors d'une grossesse. Elle survient plus souvent chez les primipares (femmes qui attendent leur premier enfant), les femmes de plus de 40 ans, les femmes qui attendent des jumeaux ou celles dont la prise de poids a été trop rapide.

Cette maladie associe la présence d'une protéinurie, d'une hypertension artérielle et des oedèmes (gonflement des doigts, des pieds, du visage...).

Le traitement associe des médicaments antihypertenseurs et du repos le plus souvent lors d'une hospitalisation.

Le risque de la toxémie gravidique lorsqu'elle est non dépistée et non traitée est l'éclampsie qui associe une tension artérielle très élevée et des convulsions. L'éclampsie est devenue rare du fait de la surveillance et du contrôle régulier des urines, du poids et de la tension artérielle.


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
Marie Do.

Service de RH

Expert

SOS Grossesse

Infos médicales administratives sur problèmes: Grossesse, Contraception, Droits

Expert

Christelle S.

Ex-Juriste - Je reste passionnée du droit.

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Pour aller plus loin

Grossesse : mémento de toutes les prises de sang à faire

Tout au long de la grossesse, un certains nombre d'examens médicaux sont obligatoires et notamment certaines prises de sang.Petit tour d'horizon des prises de sang à effectuer pendant ces 9 mois.Prises de sang du premier trimestreTest de grossesseSi vous [...]



Newsletter

Chaque semaine des astuces et des actus dans votre boîte aux lettres !
Inscrivez-vous maintenant :

Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.

article
166029
Proteinurie grossesse : tout sur la protéinurie liée à la grossesse
Grossesse : la protéinurie correspond à la présence de protéines dans les urines, pour dépister la toxémie gravidique – Tout sur ComprendreChoisir.com
http://grossesse.comprendrechoisir.com/comprendre/proteinurie-grossesse
conseil-medecin
cms