Vos questions sont entre de bonnes mains

Pertes marrons grossesse

Partager
Envoyer par email

Les pertes marrons en petite quantité sont fréquentes au début de la grossesse.

À quoi correspondent les pertes marrons ?

Les pertes marrons correspondent à l'évacuation de sang ancien. Comme toute perte de sang au cours de la grossesse, la femme enceinte doit prendre avis auprès de son gynécologue pour connaître la marche à suivre qui lui est propre.

Fréquentes au cours du premier trimestre

Les pertes marrons sont fréquentes au cours du premier trimestre. Environ 15 % des grossesses qui vont évoluer normalement s'accompagnent de pertes marrons.

Elles sont souvent dues à un décollement de l'oeuf ou à un défaut d'accolement à la paroi utérine. Il est alors conseillé à la femme enceinte de se reposer. En règle général, ces pertes marrons ont tendance à s'arrêter spontanément après la 12e semaine d'aménorrhée.

Pertes marrons et fausse couche

Les pertes marrons, surtout si elles sont abondantes et accompagnées de douleurs, peuvent être un signe de fausse couche.

Deux examens permettent de confirmer que la grossesse évolue bien :

  • le dosage de l'hormone caractéristique de la grossesse (β HCG) à deux reprises (le taux hormonal doit être plus élevé sur la deuxième prise de sang)
  • l'échographie si elle peut visualiser une activité cardiaque embryonnaire ou foetale et montre que la grossesse est évolutive

Pertes marrons et grossesse extra-utérine

Toute perte de sang anormale chez une femme doit faire penser à une grossesse extra-utérine.

Si la grossesse vient juste de débuter ou que l'échographie affirmant que la grossesse est bien située dans l'utérus n'a pas encore été faite, des pertes marrons doivent conduire à consulter rapidement un médecin pour le risque de grossesse extra-utérine.

En effet, la grossesse extra-utérine est une urgence : lorsque la nidation ne se fait pas au bon endroit, elle risque d'entrainer une hémorragie qui peut être très grave !


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
marie-dominique santoni

naturopathe et massages de relaxation

Expert

irène casali

hypnose éricksonienne et contes métaphoriques

Expert

marianne durieux

hypnose holistique et humaniste | www.elan-sante.fr

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Ces médicaments sont des exemples du dictionnaire, sans rapport avec l'objet de cette page. Avant toute médication, consultez impérativement votre médecin ou votre pharmacien. Tous les médicaments

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.